SCPI : Investir dans l’immobilier & sécuriser ses placements

En termes d’investissement, il est difficile de faire un choix entre les nombreux produits qui existent et de savoir lequel est le plus adapté à ses besoins. Parmi les produits, il existe la SCPI, ou Société Civile de Placement Immobilier. Petite présentation du fonctionnement de ce type d’investissement, et conseils pour bien choisir.

Présentation de la Société Civile de Placement Immobilier

La SCPI a pour vocation l’investissement par l’acquisition et la gestion d’un patrimoine immobilier. Elle a essentiellement pour avantage de garantir aux épargnants des rentrées d’argent régulières, et une sécurité du placement.

Le principe est relativement simple: vous investissez dans une société, qui grâce à vos fonds et ceux d’autres investisseurs, réinvestit dans l’immobilier. Ce placement est également appelé “Pierre Papier”. A la différence de l’investissement immobilier classique, vous ne possédez pas un bien, mais des parts d’un bien. Vous bénéficiez donc de rentrées d’argents mais ne supportez pas la gestion du bien.

Faire le bon choix pour son investissement en Société Civile de Placement Immobilier

Il existe en France plus de 80 SCPI, et vous devez faire un choix parmi l’une d’entre elle pour investir vos économies. Quand on débute dans ce type de placement, rien de plus compliqué. Nous vous proposons ici des règles simples pour vous aider à aller dans la bonne direction, et à choisir le bon partenaire.

Tout d’abord, il vous faudra prendre connaissance du parc immobilier détenu par chacune des SCPI. Vous devrez pour cela étudier à la fois la situation géographique des biens, mais également le type de bien détenu. Et si vous n’êtes pas un expert en immobilier capable d’évaluer la rentabilité par type de bien ou par situation géographique, nous vous conseillons vivement d’opter pour une SCPI détenant un patrimoine immobilier diversifié tant en nature qu’en lieu. Vous pouvez également vous renseigner sur les performances locatives de la SCPI. Pour cela, le taux d’occupation financier est un bon indicateur. Si les biens se louent mal, passez votre chemin.

Ensuite, nous vous conseillons d’étudier les rendements obtenus par chaque SCPI par le passé. S’il est évident que le marché immobilier fluctue et qu’une SCPI ayant connu de très bons résultats peut se trouver affaiblie, l’inverse est moins vrai. Une SCPI en difficulté remonte difficilement la pente.

Informez vous ensuite sur le capital détenu par la SCPI. Sans surprise, plus le capital est important, plus votre placement est sûr, car les possibilités d’investissement sont plus importantes, et le risque est davantage réparti entre les investisseurs. Demandez également le montant du report à nouveau. Ce fonds est destiné à garantir les revenus des investisseurs en cas de baisse des loyers ou de baisse de l’occupation. Plus il est bas, plus vos revenus sont incertains. Là aussi, passez votre chemin.

En dernier lieu, notez bien les frais exigés par la SCPI, car ils viendront grever vos revenus alors plus ils sont bas, plus vous gagnez.

Vous avez désormais des éléments solides vous permettant de choisir une SCPI. A vous de voir si ce type de placement correspond à vos attentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *