Santé collective : avantages et inconvénients

Pour commencer, une mutuelle santé collective est destinée à couvrir la totalité ou une partie des frais de santé des employés d’une société donnée. Toute entreprise est libre de mettre en place ou non ce genre de mutuelle. Cette assurance présente certains avantages, mais également des inconvénients.

Les principaux avantages

L’assurance offre des bénéfices aussi bien aux entreprises qu’à ses salariés. D’un côté, les employeurs qui décident de contracter une assurance professionnelle bénéficient de nombreux privilèges fiscaux et sociaux, conformément à la loi Fillon du 30 janvier 2009. Pour les employés, il est indéniable qu’adhérer à cette assurance professionnelle revient moins cher que la mutuelle souscrite à titre individuel. Les cotisations sont plus faibles, car la moitié des cotisations est en effet payée par l’entreprise. Puis, la couverture profite au titulaire comme aux membres de sa famille, sa femme et ses enfants entre autres.

Les principaux inconvénients

Il s’avère que la mutuelle santé collective offre les mêmes couvertures à l’intégralité du personnel. Elle ne concerne que les soins généraux. Elle n’est pas en adéquation aux besoins et attentes spécifiques de chacun. Toutefois, à compter du 1er janvier 2016, cette dernière sera obligatoire. Pour ce faire, bon nombre d’entreprises adoptent une couverture minimale. Pour y remédier, nombreux sont les employés qui décident de souscrire, en supplément, une mutuelle santé complémentaire individuelle afin d’assurer des soins particuliers.

Pour conclure, avant de choisir les meilleures garanties, vous pouvez demander conseil auprès d’un courtier en assurance santé. Ce dernier est qualifié pour orienter chaque salarié selon ses besoins particuliers.

Crédit photo : epSos .de

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *