La retraite article 83

L’article 83 : définition et applications

L’article 83, un bon plan pour la retraite ?

Avec le vieillissement de la population, les progrès de la médecine, les Français vivent plus longtemps, sans parler du taux de chômage… Du coup, la somme dévolue au paiement de la retraite se réduit comme peau de chagrin.

Depuis la loi de réforme des retraites, en 2010, les études et projets de financement de celles-ci sont nombreuses : plan d’épargne retraite populaire (PERP), compte épargne temps (CET), plan d’épargne pour la retraite collectif (PERCO), etc.
L’article 83, encore peu connu, se trouve être une solution alternative.
Ce dispositif représente un intérêt tant pour l’employé que pour l’employeur.
Cet article figure dans le Code Général des Impôts (CGI). Son objectif premier est d’offrir une retraite complémentaire.

Le principe est simple. Vous économisez durant toute votre vie active, votre employeur participe aussi à cette épargne. Cette somme est bloquée hormis pour des cas graves (indépendants de votre volonté) : invalidité, décès, licenciement, etc.
À la retraite, vous bénéficiez d’une rente viagère.

Quelles sont les modalités d’application de l’article 83 ?

Cette disposition n’est pas obligatoire. Elle constitue une épargne s’ajoutant à votre pension de retraite. Votre employeur est libre d’adhérer ou non à ce système. S’il choisit de le faire, vous devez également cotiser.
Des avantages fiscaux non négligeables pour les employeurs et les salariés peuvent influer sur la décision.
Si vous adhérez, l’argent est versé sur un compte dédié uniquement à cette épargne salariale. Même si vous changez d’employeur, vous conservez ce compte jusqu’à votre retraite. Vous pouvez aussi faire des versements supplémentaires, dans une certaine mesure.
Un des avantages fiscaux est l’exonération de cette somme sur l’impôt sur le revenu, à calculer selon le montant de votre salaire. Cette exonération concerne également votre employeur, dans une certaine limite. L’épargne, constituée par les cotisations de ce système est fixe et fructifie.

Assurément, l’article 83 du CGI est une forme d’assurance vie pour laquelle l’employeur cotise. Il y trouve son compte lui aussi. N’hésitez pas à lui en parler s’il ne connaît pas ce produit financier.
Cependant, n’oubliez pas que l’argent est bloqué. Mais il offre un complément de retraite non négligeable ainsi que des avantages fiscaux. Le financement de votre entreprise ne vous lie en aucune façon puisque ce compte est indépendant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *