Les changements prévus pour la santé en 2018

Les changements prévus pour la santé en 2018

Fin septembre 2017, l’Assemblée nationale passe en revue deux sujets sensibles dont les recettes de l’Etat et la Sécu 2018. Dans ce deuxième volet, une réduction du déficit global de la Sécu est prévue par l’exécutif. Soit un record de 3 milliards d’euros à 2,2 milliards d’euros, du jamais vu en 17 ans. Un objectif invraisemblable que l’exécutif entend pourtant atteindre à travers des économies importantes dans le domaine de la santé. Le point sur les principaux changements auxquels tout citoyen français doit s’attendre.

Lire la suite

Que va changer la flat tax ?

Que va changer la flat tax ?

L’Assemblée nationale vient de voter le nouveau prélèvement au taux unique de 30% la nuit du 19 octobre dernier. Ce dernier concerne notamment tous les placements financiers ainsi que l’assurance-vie. La flat tax comme elle vient d’être nommée, peut représenter un avantage au contribuable qui peut également l’éviter. Dans tous les cas, des changements sont à prévoir.

Lire la suite

Pourquoi faire appel à un courtier en prêt immobilier

Pourquoi faire appel à un courtier en prêt immobilier

Les offres de prêt immobilier se multiplient de jour en jour ces dernières années. Il devient ainsi davantage plus difficile de décider vers quels établissements se tourner. Dans le doute, il est préférable de prendre rendez-vous auprès d’un courtier. Ce spécialiste peut largement faciliter l’accès à un prêt immobilier avec un taux raisonnable. Mais les risques et les complications ne sont pas non plus à écarter.

Lire la suite

3 pistes pour investir dans le cinéma pour un particulier

3 pistes pour investir dans le cinéma pour un particulier

De nombreuses solutions existent pour l’investisseur particulier qui vise à investir dans le milieu cinématographique. Zoom sur ces différents moyens d’investissement, avec leur mode de fonctionnement, leurs avantages, leurs limites et enfin des conseils pratiques pour bien optimiser chaque méthode d’investissement.

Lire la suite

Le programme d’Emmanuel Macron sur l’immobilier

Le programme d’Emmanuel Macron sur l’immobilier

Lors de sa campagne électorale, le président de la République française avait révélé dans le studio TV d’Orpi son programme pour « accélérer les opérations » immobilières. Zoom sur les points essentiels de son programme.

En effet, ses priorités pour relancer le logement en France s’articulent autour de 3 axes principaux :

  • Développer l’offre de logement en France
  • Revoir les droits de mutation – pour promouvoir la mobilité des Français
  • Accentuer la rénovation thermique et énergétique

Les dispositifs que préconise Emmanuel Macron

La construction de logements dans les zones ciblées

L’ancien ministre de l’Economie a en effet insisté sur le fait de « construire là où on en a véritablement besoin, c’est-à-dire dans les zones tendues, notamment dans le Grand Paris, à Aix-Marseille et à Toulouse ».

Sa stratégie est d’utiliser tous les moyens à disposition pour « déclencher une offre de logement ». Afin de concrétiser son projet, il vise à « réguler les délais de recours » et « d’arrêter de compiler les normes qui freinent la construction rapide de logements ».

Selon ses dires, il faut construire plus de logements en Ile-de-France chaque année. Ainsi, il aspire à augmenter le chiffre actuel (40 000) à près de 2 fois plus, soit construire 70 000 logements tous les ans.

Mise en place d’un « bail mobilité »

Le système de logement selon Macron cible « les familles sédentaires : celles qui occupent le même emploi, dans la même ville ». En effet, « beaucoup d’entraves freinent notre mobilité, notamment les coûts de transaction trop élevés, que ce soit du côté des locataires avec les dépôts de garantie, que du côté des propriétaires avec les droits de mutation ». Il propose donc un « bail mobilité » : un bail d’un an pour ceux qui sont en situation de précarité. Le but est d’ « ouvrir le marché du locatif libre à un public en difficulté ».

Un parc social transparent

« Aujourd’hui, près de 2 millions de Français sont demandeurs d’un logement social. Pour autant, seul un tiers est véritablement intégré à ce parc », a-t-il souligné.

De ce fait, Emmanuel Macron a promis plus de transparence en matière d’attributions de logements sociaux. Pour ce faire, il prévoit de publier en ligne les demandes de logements et les attributions.

Plus de stabilité

Emmanuel Macron souhaite apporter de la stabilité dans le système, car il considère que ce sont les réformes successives accumulées qui sont la cause de cette déstabilisation. Il ne souhaite pas supprimer les mesures actuelles, notamment l’encadrement des loyers de Cécile Duflot, mais plutôt « débrancher progressivement, en traitant la source du problème : la raréfaction de logement. »

Booster la rénovation énergétique

Prenant comme référence le Green deal britannique (une formule reposant sur des prêts remboursés par les gains d’énergie réalisés), son objectif est de booster la rénovation thermique des bâtiments.

En outre, il trouve intéressant de réduire les frais de notaire pour ceux qui comptent réaliser des travaux de rénovation énergétique. Par conséquent, les droits de mutation seront désormais évalués en fonction des performances du bâtiment.