Quelles sont les différences entre l’assurance vie et l’assurance décès ?

L’assurance vie et l’assurance décès répondent au même objectif: protéger sa famille financièrement, en cas de décès. Pourtant ces deux types de contrats ne remplissent pas les mêmes conditions. L’un est un contrat d’épargne quand le second garantit une somme fixe aux bénéficiaires lors de la mort de l’assuré.

1. L’assurance vie, contrat d’épargne

En souscrivant à une assurance vie, vous vous constituez un capital au cours de votre vie, en versant soit des sommes fixes périodiquement, libres avec un montant minimal ou en effectuant un versement unique.
Ces sommes ainsi versées vont fructifier chaque année à l’aide des intérêts remis par l’assureur ou des plus-valus générées en cas de contrat multisupport.

Comme l’assurance vie est un contrat d’épargne, il vous est possible de prendre tout ou une partie de l’argent pour la réalisation de divers projets.

Lors de votre décès, le reste du capital sera versé aux bénéficiaires mentionnés dans le contrat.

2. L’assurance décès, contrat de prévoyance

L’assurance décès diffère en ce sens que ce n’est pas un contrat d’épargne mais bel et bien un objet ayant pour but de verser une somme garantie aux bénéficiaires (conjoint, enfants ou toute personne mentionnée) lors de la mort de l’assuré.

Des primes sont versées à l’assureur chaque mois selon un montant défini lors du contrat. Ainsi un capital fixe leur sera délivré. A noter que la somme de l’assurance décès est déterminée selon l’âge de l’assuré.

Deux types de contrats peuvent être signés: un contrat temporaire où une date limite de mort est fixée, si la mort survient après cette date, le capital ne sera pas versé et les sommes cotisées perdues ; un contrat permanent qui garantit le versement du capital quel que soit la date de mort de l’assuré.

3. A propos des impôts pour l’assurance vie et assurance décès

Une autre différence entre ces deux contrats concerne les impôts: avec l’assurance décès, seul le conjoint est exonéré d’impôts une fois la somme versée, tandis que pour l’assurance vie, l’exonération concerne tout le monde, sans distinction de lien de parenté avec l’assuré.

Que faut-il retenir entre ces deux assurances ?

Pour résumer, l’assurance vie est une assurance d’épargne qui, en plus d’apporter des intérêts, transmet le capital engrangé (ou ce qu’il reste selon l’utilisation faite par l’assuré), aux bénéficiaires.
L’assurance décès est un produit acheté pour qu’une somme fixe soit versée aux bénéficiaires à la mort de l’assuré, et que l’on paye, ou “loue” chaque mois, en versant des primes fixes.

Crédit photo : Images money

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *